Partagez | 
 

 You cannot know that everyone knows, but you risk living hell [Sam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arrivée en ville : 11/06/2013
Dossiers : 39
Crédits : Avatar de moi et signa.... Google est mon ami
Célébrité : Enrique Iglesias

Localisation : Où tu veux, mais fait très attention, car il se pourrait que tu souffres
Métier/études : Tueur à gage, enfin, juste les gens gentil


MessageSujet: You cannot know that everyone knows, but you risk living hell [Sam]   Mer 26 Juin - 12:33

-Enfin je te retrouve Pallas. Tu m’as manqué depuis tout ce temps.

Je me réveillais en sursaut, le cœur battant à tout rompre. J’avais encore rêvé d’elle. Elle me poursuivait même dans mes cauchemars. Cette fille n’arrêterait donc jamais de me hanter. Les souvenirs tapaient dans mon crâne, mais je n’en voulais pas. Je n’tais qu’un humain à l’époque. Mais j’avais au moins eu l’honneur de me faire tuer par une vampire. Mais une femme. C’était une femme qui avait porté le coup fatal. Et je l’avais toujours en travers de la gorge. Et pourtant, malgré la haine qu’elle faisait naitre en moi, je la voulais. Je désirais plus que tout qu’elle soit mienne. Alors qu’elle n’était qu’une femme, et qui dit femme dit être bon pour du sexe mais trop stupide pour de l’amour. J’étais un véritable citoyen romain, j’avais assisté à l’avènement du premier César et j’étais parmi les Tribuns de la Plèbe lorsque les coups de couteau lui avait été porté. J’étais devenu chef de gang après la mort de Caius Julius, durant la guerre civile qui avait déchiré Rome. Et voilà que plus de deux milles ans plus tard, je n’aidais aucunement les historiens à voir clair dans le latin et à comprendre l’histoire de l’Empire. Je jurais, et récupérai mon perfecto noir avant de sortir de la villa que j’avais achetée pour fêter mon arrivée à Los Angeles. Les clefs de la Maserati en main, je démarrai en trombe. Les pneus grincèrent sur l’asphalte, gémissant douloureusement. J’avais les boules, et j’avais grandement besoin d’extérioriser.

I love Rock and Roll explosait déjà les basses et les filles dansaient sur la piste, les jupes volant autour de leur immenses jambes, leur chevelure rebondissant sur leurs épaules, un filet de sueur coulant le long du cou de leur partenaire. Ok, c’est partit bébé. Je suis dans la place, et vous allez prendre très cher. Je m’assis au bar, surveillant du coin de l’œil une jolie blonde qui ne me lâchait pas. Avec mes lentilles de contact, elle ne pouvait ce douter de mon identité, et cette nuit, je voulais tricher. La blonde ne me lâchait pas du regard, et après que je me sois siffler ma vodka cul sec, elle s’approcha de moi avec un immense sourire. Puis, d’une voie sensuelle, elle me demanda si je dansais avec un beau gosse en prime. Je lui souris, et pris tendrement sa main. Nos corps collés l’un à l’autre jouaient avec la musique et je l’embrassai dans le cou. Elle se retourna et ses lèvres touchèrent les miennes pendant qu’elle passait ses bras autour de mon cou. Je pris sa main pour la mener dehors. Cette fois c’était partit pour de bon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

You cannot know that everyone knows, but you risk living hell [Sam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti: Anarchy risk without more aid
» Haiti 2009: Stability at Risk
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» Tournoi de risk à mtl
» Les rapaces du Sud (arabéens)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Downtown.-