Partagez | 
 

 All night long. × Zack & Johanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Arrivée en ville : 13/06/2013
Dossiers : 24
Crédits : Shiya
Célébrité : Astrid Bergès-Frisbey

Métier/études : DJ


MessageSujet: All night long. × Zack & Johanna   Dim 16 Juin - 1:26

Le Asp Hole. Un endroit fascinant ma foi. Des salles privées. De charmantes créatures. Une ambiance stimulante. Et surtout un bar rempli à foison. Cette boite de nuit allait être mon bastion pour la soirée... Et le début de matinée s'il le fallait. Je me sentais d'humeur à boire jusqu'à en être complètement pétée. A m'amuser pourquoi pas. J'étais seule, comme la plupart du temps. Je n'aimais pas sortir accompagnée. Je préférais la trouver, la compagnie. Ça cassait la routine habituelle. Ce cycle régulier et prévisible. J'avais passé une centaine d'années avec les onze mêmes personnes. Voir de nouvelles têtes ne pouvait pas me faire de mal. Ne vous méprenez pas, j'adorais ma famille. Mais des fois, changer un peu d'air s’avérait nécessaire au salut de mon esprit. La fille de Dionysos avait besoin d'espace, nom de Zeus ! De gens. De fêtes. D'alcool. De vin. Rien de tel qu'une boisson en charmante compagnie.

J'étais là depuis quelques heures. Mi-assise mi-allongée sur une des banquettes du Asp Hole. La table juste devant moi dévoilait le contenu de ma soirée. Des dizaines de verres vides. La partie "show" s'était révélée plutôt chouette. Maintenant, je préférais squatter près du bar, alternant entre l'eau et les boissons diverses pour ne pas me faire jeter dehors. L'eau finissait en vin, évidemment. Mais, à mon humble avis, c'était un détail dont ils pouvaient se passer. L'heure tournait. Les coupes s'enchainaient. Les néons rouges et noirs commençaient littéralement à me détruire les yeux. Ma tête me lançait des pics à la fois de douleur et d'extase.

Et puis, soudainement, quelqu'un me coupa dans mon élan. Un barman... Un videur ? Je n'étais pas trop apte à faire la différence, là, tout de suite. On me demandait de payer l'addition. La boite s'apprêtait probablement à fermer ses portes. Eh merde. La partie fun venait à peine de débuter. D'ailleurs... En parlant d'addition... Je fouillais nonchalamment dans mes poches. Rien. Oh chier. Mon regard se reporta sur le gars, visiblement de plus en plus impatient. Putain. J'allais encore avoir des problèmes. Maeve, la prochaine fois, vérifie que tu as de la thune avant d'en dépenser. J'avais légèrement tendance à oublier ce genre de choses futiles. Ou pas si futiles que ça en fait. Réfléchis. Réfléchis. Réfléchis.

« Deux secondes ! » Dis-je en plaçant ma main devant le bonhomme, comme pour lui intimer de rester à sa place. De mon autre main, je sortis mon portable et composais rapidement un numéro. « Allô ? Zack ?... Oui. Je sais. Il est quatre heures du matin... Hmm... Tu pourrais passer Asp Hole s't'euplaît ? Tu sais, cette boite à Hollywood ?... Okey. A tout de suite. » Mon cousin. Celui qui me sortait des situations périlleuses. Comme celle-ci par exemple. J'espérais une arrivée rapide de sa part. Parce que le regard inquisiteur du tas de muscles ne me disait rien qui vaille. Je me rasseyais correctement sur la banquette, tout en lui offrant un sourire innocent. « Il arrive, ne vous en faites pas. » Une intervention divine aurait été la bienvenue... Genre une téléportation jusqu'à ma voiture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 14/06/2013
Dossiers : 31
Crédits : If this is love then love is easy !
Célébrité : Ryan Gosling

Métier/études : Fabricant d'armes.


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Dim 16 Juin - 4:04

4h du matin déjà, je n'avais pas vu l'heure passer, trop plongé dans mes recherches au laboratoire du sous-sol. J'avais passé la nuit à essayer de remettre à jour le projet F.L.E.I.A, ce qui n'est pas chose facile mais la persévérance me conduit peu à peu vers la restitution de ce qui fut autrefois si craint par l'humanité.
Je remontai à l'étage puis entendit le téléphone de la maison sonner. Étrange qui pourrait m'appeler à 4h du matin et pire encore, à mon domicile. " Allô, Zack ?... Oui. Je sais. Il est quatre heures du matin... Hmm... Tu pourrais passer au Asp Hole s't'euplaît ? Tu sais, cette boite à Hollywood ?...". Dans quel merdier s'était encore t-elle fourrée, bien qu'elle ne fréquente que des lieux peu recommandables elle est assez grande pour se débrouiller...ou pas. D'habitude lorsqu'elle donne trace de vie c'est qu'elle a besoin de se doucher, et de s'habiller rien de plus... Ah et de manger occasionnellement. Son coup de fil m'intriguait, puis je ne dormais pas alors autant y aller m'étais-je dis "D'accord j'arrive".

Je ne connaissais pas le Asp Hole, mais bon les GPS de nos jours nous amènent où l'on veut. Je me demande si les mortels savent qu'il avait à l'origine une vocation militaire. Probablement pas. M'enfin bon l'heure n'est pas à la question. J'ordonnai à mon chauffeur de me déposer au Asp Hole, et de m'y attendre jusqu'à ce que j'ai finis de régler la petite histoire Maeve. "Programmez le GPS et déposez moi au Asp Hole Edouard." Mes gardes du corps qui me servaient de couverture pour paraître beaucoup plus "humain" me suivirent, même si j'avais ordonné de rester à mon domicile. Quel ennui.

Le Asp Hole était à mon gout un lieu où mortels se livrent à la luxure, effervescence et à l'excès. Le chauffeur ouvrit ma portière, je reboutonnai ma veste en sortant. La nuit était fraîche, puis j'aimais m'abandonner aux codes vestimentaires des hommes d'affaires. Mes gardes Rick et Logan me suivirent.
A l'entrée le videur me fit comprendre qu'ils étaient fermés, mais un détail lui fit changer d'avis. Il arrive à un moment où votre fortune est demandée par beaucoup de banques, aussi vous proposent-elles une carte toute noire où vos initiales sont gravées avec votre numéro de carte. Mais tout bon millionnaire pouvait en disposer d'une. Tout le monde avait eu vent de ce "laissez-passer" spécial. 
A l'intérieur je vis Maeve, ma cousine assise sur une banquette rouge vif et à coté d'elle un énorme videur qui attendais je ne sais quoi. "Alors Maeve pourquoi m'as-tu téléphoné ? Je t'ai déjà dis de le faire sur mon portable et non pas sur le téléphone fixe." Le barman me fit comprendre qu'il y avait une note à régler et que ma cousine n'avait pas la possibilité de la régler. "Ecoutez la prochaine fois ne m'importunez plus pour des questions d'additions, envoyez la note à Schneider Industries spécifiez bien The Asp Hole." Le videur me regardait d'une air méfiant lorsqu'il entendit Schneider Industries. " Je n'aime pas me répéter vous avez bien compris Schneider Industries, le grand fabricant d'armes." lui dis-je en lui tendant ma carte de visite.
Le malentendu réglé je me tournai vers ma cousine assez remonté. "Ecoute moi bien petite fripouille la prochaine fois que tu as besoin d'argent prends la carte de crédit sur la table du salon. Que se serait-il passé si je n'avais pas pu venir ? Je te l'ai déjà dit mille fois mais je te le répète encore, quand tu as besoin de quelque chose appelle Logan. Rentrons maintenant."

Je dis à mes gardes de la relever puis de nous conduire à la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 09/06/2013
Dossiers : 51
Crédits : Me & Tumblr
Célébrité : Janel Parrish

Localisation : Juste derrière toi, honey !
Métier/études : Gogo danseuse


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Dim 16 Juin - 18:10

Ma soirée de travail avait débuté il y a peu. J'étais déjà arrivée en retard mais il ne pouvait me virer. J'étais bien trop mignonne et attrayante pour être virée. Je commençais donc à me trémousser sur ma barre.Sensuellement, mes hanches frappaient contre la barre et mes bras glissaient le long de celle-ci faisant descendre tout mon corps en un magnifique grand écart.Les heures défilaient et je continuais, satisfaisant mon public. Je m'éclatais , cependant la présence d'une jeune fille distrayait mes yeux. Mignonne , brune et alcoolique. Mes yeux étaient totalement rivés sur elle et je n'étais à peine concentrée à ce que je faisais. L'heure tournait, la fermeture approchait Je finissais mon show, un barman vint pour qu'elle paye l'addition.Elle semblait être à sec. Venir ici et ne pas posséder d'argent était limite. Elle semblait être dans la vraie mouise. Ma belle, sérieusement, soit un peu plus maligne ! A ce barman , tu lui offres une nuit et ton dû sera effacé ! Enfin, tout le monde n'avait pas les mêmes réflexions que moi.

Je descendais de ma scène allant me rhabiller, enfiler quelque chose. Mes yeux reprenaient leur ton noir habituel.Le mini short que je portais et mon soutien-gorge du show n'était pas suffisant pour sortir.Le froid allait vite me gagner sinon. J'enfilai mon short en cuir que j'avais avant de venir ici, court et sexy ! Mon top blanc finissant en dessous de ma poitrine, était transparent avec des sous-vêtements noires. On ne pouvait que voir le contraste des couleurs. J'attrapais ma veste noire, mon sac et partis.Mes cheveux tombaient sur le devant. La couleur noisette de mes yeux revenaient.Je ne leur permettais pas le noir en public.

 J'étais fin prête à rentrer chez moi, seulement, j'aperçus la belle brune de toute à l'heure qui était toujours ici accompagnée cette fois, d'un beau jeune homme. Bien mieux que le barman en passant. Ils discutaient sûrement pour la note. Je restais à les regarder, n'ayant pas une envie de partir sur le coup mais eux, ils comptaient le faire. Non mais non ! Je ne suis pas d'accord. Je n'allais pas laisser partir de telles personnes. J'avais envie d'eux, moi ! Enfin, j'avais envie de leur parler, hein.

 Le temps qu'ils atteignent la porte, je me pressais d'aller me chercher un verre d'alcool, le premier qui venait sous la main. Ils ne devaient pas partir et je me devais de les retenir à ma façon. Je me faufilais jusqu'à l'entrée parlant avec la première partenaire de danse que je trouvais. Pas très original mais la blondasse ne disait rien. Mes yeux fatiguaient de cette couleur noisette mais ils ne devaient pas changer de couleur. J'attendais, discutant qu'à moitié avec la blonde.J'étais à peine attentive et quand je sentais que les deux arrivaient avec leurs compagnons domestiques. Désolé mais pour moi, les gardes servaient à rien. C'était de simples humains de décors avec peut-être un peu de muscles mais pas très utiles...
Je faisais un grand sourire à la blonde. Il me fallait choisir rapidement, la fille ou le mec ? Un mec, c'était plus simple. J'avais presque toutes mes chances en séduction. C'était plus facilement hétéro qu'une fille gay.

Je me retournais brusquement, fonçant dans le beau blond...aux yeux magnifiquement bleus.Je le percutais, enfin c'était plutôt mon verre.Je n'avais pas eu de contact directe avec lui. Je relevais mon visage, observant la bêtise que je venais de commettre en toute préméditation.J'avais soigneusement renversé mon verre sur son corps trempant sa veste et son pantalon. Que je pouvais être maladroite, parfois.. Non, sérieusement, je ne pensais pas viser aussi bien ! Tout était parfait. Je croisais son bleu des yeux, splendide, en m'excusant avec simplicité.

-Excusez-moi. Je suis parfois, maladroite.

Je cherchais rapidement des mouchoirs dans mon sac, les sortant facilement. Je lui essuyais sa veste avec, un minimum, hein. Je le regardais, je crois que je me mordis délicatement les lèvres sans vraiment m'en rendre compte. 

- Vous ferez peut-être mieux d'aller vous nettoyer aux toilettes...et avec votre femme.Je pourrais vous attendre à l'intérieur, lui offrant un verre pour excuser ce désagrément.

Femme...Je doute qu'elle soit sa femme.Au fond, je crois que je l'espérais vraiment. Rien de tout ça était une question, c'était une affirmation, en d'autres thermes, ils n'avaient pas vraiment le choix.Je me tournais vers la jolie brune avec un beau sourire. Je crois que choisir entres les deux, m'étaient impossible. Le charme naturelle d'une brunette aux yeux havanes face aux yeux bleus hypnotisant d'un beau blond, ça s'égalaient.Je pourrais rester des heures à y réfléchir sans pouvoir donner une réponse.Tous les deux étaient sublimes mais j'espérais que aucun des deux ne refuseraient ma demande. J'avais quand même un visage confiant, dont personne ne se méfiait au départ. Un air innocent se dessinait sur mon visage pendant que je contemplais leurs beaux minois frôlant la perfection.

Je savais que ça allait fermer mais je travaillais ici.Je n'étais pas patronne des lieux, ni rien. Je doute qu'on me vire ici. D'ailleurs, ils n'avaient pas intérêt à essayer ! Sinon, ils pourraient bien le regretter. Je suis très méchante quand l'envie me vient. Le patron des lieux, ne me dirait rien. J'étais une bonne danseuse et pas que ça pour lui...Bref,ce n'était qu'un détail.Je décrochais au final un petit sourire amical et naturel.

_________________
Are you scared ? I guess that yes and i like it ! 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 13/06/2013
Dossiers : 24
Crédits : Shiya
Célébrité : Astrid Bergès-Frisbey

Métier/études : DJ


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Dim 16 Juin - 21:49

Zack arriva finalement en grand chevalier servant qu'il était. Il semblait passablement irrité. Ou inquiet. Peu importait en réalité. C'était un des seuls avec qui j'avais gardé contact depuis la période "onestenferméscommedesbêtesencage". J'essayais de lui en demander le moins possible, je tenais à ma pseudo-indépendance. Mais il m'aidait volontiers pour tout un tas de problèmes. Genre, ceux d'ordre financiers. Seulement, encore une fois, il faisait un peu de zèle en emmenant ses deux gros bras. Et puis, je n'avais pas besoin de ce Logan. « Zack, j'ai de l'argent. C'est juste qu'il n'est... Beh pas là, manifestement. » Je me sentais obligée de protester. Parce que se faire réprimander comme une enfant de deux ans, c'était vraiment... Vexant. « Et tu sais très bien que j'peux pas supporter Logan. » Rajoutais-je en me levant de moi-même, avant que ses deux bougres de gardes du corps ne le fassent à ma place. « Mais merci d'être venu. »

Nous nous dirigions vers la sortie quand une brune vint percuter Zack de plein fouet. Un verre à la main, évidemment. Quel gâchis. J'aurais pu le boire, ce putain de verre. Je levais les yeux au ciel comme pour lui signaler mon désarroi et reportais mon attention sur la pécheresse qui venait de gaspiller cette boisson.

Malheureusement, quand mon regard tomba sur cette charmante créature, je ne pus que sourire. J'étais trop pétée pour me sentir outrée mais pas assez pour passer à côté d'elle. Elle s'excusa auprès de Zack. Bleh. Visiblement c'était lui qui l'intéressait. Ou pas. Je haussais imperceptiblement les épaules. « Vous ferez peut-être mieux d'aller vous nettoyer aux toilettes... et avec votre femme, je pourrais vous attendre à l'intérieur, lui offrant un verre pour excuser ce désagrément. » Oh ! Ça c'était l'intervention divine que j'attendais tout à l'heure. Ma foi, mieux valait tard que jamais. En revanche, je ne savais pas si Zack allait continuer à me laisser boire. Et puis merde, ce n'était pas mon père. D'autant plus que mon taux d'alcoolémie était... Disons encore raisonnable pour moi.

Le mot "femme" à l'intérieur de sa réplique eut quand même le don de me faire légèrement rire. Moi ? La femme de Zack ? Je n'aurais pas pu vivre avec un homme aussi narcissique. Je n'aurais pas pu vivre longtemps avec une personne tout court d'ailleurs. J'avais besoin de mouvement. De changement. Je tapotais l'épaule de mon cousin. « Je ne suis pas sa femme. Mais j'accepte volontiers le verre. » Dis-je de ma voix naturellement amicale. J'avais le don de mettre les personnes à l'aise. Enfin. J'osais espérer. « Je m'appelle Maeve. Et lui c'est Zack, mon cousin. » Cousin ou pas, je n'allais pas lui laisser cette fille. « D'ailleurs, comme a dit la demoiselle, tu devrais aller te nettoyer plus proprement. » Je ne le chassais pas. C'était juste un fait. Voila. Remarquez, il pouvait tout aussi bien rentrer chez lui. Ma voiture était garée à trois pâtés de maisons d'ici. « Pendant ce temps, je serai sagement ici entrain de discuter. » Rajoutais-je rapidement en lui souriant de toutes mes dents. Décidément, la soirée était loin de toucher à sa fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 14/06/2013
Dossiers : 31
Crédits : If this is love then love is easy !
Célébrité : Ryan Gosling

Métier/études : Fabricant d'armes.


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Dim 16 Juin - 22:46

En partant Maeve répétait son interminable discours Je ne supporte pas Logan par ci J'ai de l'argent par là. A ce rythme je pensai ouvrir un compte au nom de Schneider Industries dans tout l'état de Californie. Ça m'éviterait des déplacements pour ce genre de futilités. 

Juste avant de quitter les lieux une serveuse me bouscula brusquement renversant son verre sur ma veste. Bon dieu si seulement cette danseuse avait l'idée de la valeur de ce costume, peu importait je voyais Logan commencer à s'impatienter et tentant de libérer notre passage de la jeune fille, qui, m'avait l'air sincèrement désolée se pliant en quatre pour réparer sa maladresse. "Laisse, Logan ce n'est rien ça va" répondis-je agacé.
La jeune fille me proposa d'aller me nettoyer dans les toilettes "Vous feriez peut-être mieux d'aller vous nettoyer aux toilettes...et avec votre femme, je pourrais vous attendre à l'intérieur, lui offrant un verre pour excuser ce désagrément.". Je n'avais pas besoin d'aller aux toilettes pour sécher la tâche d'alcool, je mis ma main cachant la tache puis continua à interagir avec eux. 
Quant à Maeve, ma femme ? Qui pourrait supporter d'avoir un feu follet comme femme sans parler de son alcoolisme chronique en plus d'être tire au flanc littéralement budgétivore. M'enfin quelque chose faisait que je l'aidais à chaque fois qu'elle se mettait dans de beau draps. 

J'écoutais Maeve me suggérer d'aller me laver pour se débarrasser de moi avec son sourire de crocodile, ce qui commençait à m'irriter légèrement. "Je n'ai pas besoin d'aller aux toilettes pour me sécher et tu le sais, mais merci de ta proposition. Tu trouves toujours des excuses subtiles pour te débarrasser de moi. M'enfin bon avec le temps on s'y habitue" lui répondis-je totalement indifférent.
La jeune femme, elle, me semblait un peu gênée assistant à nos explications "familiales". Embarrassé je lui présentai mes excuses: " Veuillez-excuser mon impolitesse et l'impatience de mon compagnon. Permettez moi de me présenter proprement, Zack Donovan Schneider, appelez moi Zack." lui tendant la main pour la saluer.

En lui tendant la main, je lachai mon costume et par montrer à la demoiselle qu'il était sec. C'était complètement inconscient de faire usage de mes pouvoirs ici pensais-je. Alors pour ne pas paraître incohérent je restai naturel et essayai de détourner l'attention de la demoiselle en lui demandant un café. "Ne vous en faite pas pour le petit incident ce n'est pas grave, par contre j'aimerai volontiers prendre un café" lui dis-je avec un léger sourire. J'espérai simplement qu'elle ne prenne pas garde de la tache qui avait disparue.


Dernière édition par Zack D. Schneider le Lun 17 Juin - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 09/06/2013
Dossiers : 51
Crédits : Me & Tumblr
Célébrité : Janel Parrish

Localisation : Juste derrière toi, honey !
Métier/études : Gogo danseuse


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Lun 17 Juin - 0:21

D'après le début de leurs paroles respectives, j'étais tombée sur une famille. Famille bizarre si je puis me permettre.Elle n'était donc pas sa femme. Ca n'avait pas été dur à supposer mais il me fallait bien une confirmation.Leur lien était familiaux, pas très pratique tout ça. Les petits soucis familiaux étaient bien dans leur esprit. Hum...ce n'était déplaisant d'entendre un conflit. De toute façon, il fallait bien reconnaître qu'aucunes familles ne possédaient aucune dispute.Chacune avait son lot d'ennuis. Maeve & Zack étaient leur nom. Elle était plus cool et détendu que lui...il semblait plus coincé ? C'était peut-être qu'une illusion mais fallait se détendre. Je me voyais mal passer une fin de soirée avec un mec comme ça. J'avais l'impression de rencontrer le président. Après ça allait venir au "très chère veuillez prendre place ? " Je crois que j'avais justement parlé trop soutenu pour qu'il réponde ainsi. Zack me tendait la main. De mieux en mieux, je ne savais que faire. Si, je lui serrai il comprendrait bien vite que la chaleur que contenait mon corps était inhumaine mais si je ne le faisais pas, ça sonnait comme un manque de respect. Je m'exécutais donc en la lui serrant. Dès le premier round , j'étais cuite et catégorisais d'inhumaine. Bon,je pouvais toujours baratiner des débilités pour faire oublier.

J'avais tellement été concentrée sur moi-même que je n'en oubliais presque les détails. Il avait refusé de se nettoyer. Etrange, tout ça. Je n'avais pas relevé, le seul détail qui venait de compter à mes yeux. C'était sa veste, pratiquement intacte alors que quelques minutes auparavant, elle était trempée. Illogique tout ça..Je n'étais pas humaine et ils ne semblaient pas l'être non plus. Que pouvait-bien ils être au fond ? Plusieurs possibilités s'ouvraient à moi mais seule une semblait la plus vraisemblable. Je me retrouvais face à deux demi-dieux.Chose qui ne m'était jamais encore arrivée. 

Maeve voulait bien prendre un verre et Zack, un café. Une opposition totale des deux, seulement Zack avait l'air de prendre les décisions à la place de la belle. Dommage, il la surprotégeait. Il fallait mieux la laisser voler de ses propres ailes. Je les regardais leur faisant un sourire, je répondis :

- D'accord. Vos incohérences ne me posent pas de problème. Je pense pouvoir satisfaire vos deux personnes. Venez ! 

Je faisais demi-tour pour rentrer à l'intérieur, qu'ils me suivent. Le barman était encore présent et prêt à partir. Je lui demandais s'il pouvait me laisser les clefs pour ce soir et que je viendrais lui rendre le lendemain. Il n'avait pas le droit mais on ne peut pas me le refuser.Mon visage savait être convaincant. Je lui demandais juste une chose, un café. Je revins vers Zack & Maeve avec un grand sourire.

- Prenez la table que vous voulez et Maeve, une envie particulière ? Bien, prend !  

Mon chou de barman venait de finir ce que je venais de lui demander, me laissant les clefs que je pris en me prenant un verre et une bonne bouteille.Je prenais tout sur un plateau que j'apportais à la place qu'ils avaient choisi. Je m'installais donc et donnais à Zack ce qu'il m'avait demandé. J'étais fin prête pour commencer  à parler de chose, un peu plus sérieuse...

_________________
Are you scared ? I guess that yes and i like it ! 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 13/06/2013
Dossiers : 24
Crédits : Shiya
Célébrité : Astrid Bergès-Frisbey

Métier/études : DJ


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Lun 17 Juin - 7:18

What a jerk ! Il m'avait littéralement et "subtilement" envoyée balader. J'aurais bien voulu que son costume hors de prix soit bousillé. Ça aurait été drôle qu'il le brûle par accident aussi. Mais ça, c'était tout de suite moins probable, avec la haute maîtrise de ses pouvoirs. A cause de son petit tour de magie, on était probablement grillés sur le plan "surnaturel". Quel nul ce Zack. Aucun talent pour la discrétion. Moi qui m'étais si bien fondue dans la masse, ma couverture venait d'être réduite en cendres. Super. J'espérais que notre charmante interlocutrice ne nous en tienne pas rigueur. D'ailleurs, comment elle avait dit qu'elle s'appelait déjà ?... Bah. Zack allait bien finir par sortir son prénom durant la soirée. Et hop, ni vu, ni connu.

« D'accord. Vos incohérences ne me posent pas de problème. Je pense pouvoir satisfaire vos deux personnes. Venez ! » Cool ! Je pouvais finir ma soirée tranquillement. Et en beauté, par dessus le marché. En plus, si elle travaillait ici, c'était probablement open bar. Mes yeux pétillaient d'envie et mon pseudo mal de crâne était déjà loin, très loin derrière moi. Je me frottais intérieurement les mains. Wesh. Les choses n'auraient pas pu prendre une meilleure tournure. Quoique si. Sans Zack, ça aurait été juste parfait. Mais bon. Dans la vie, on devait faire quelques concessions...

Je souriais toujours. Beh ouais. Quand Maeve est contente, Maeve sourit. Simple, non ? Puis, montrer un peu de joie de vivre et de reconnaissance n'allait tuer personne. Ça me rappelait ce dessin-animé que j'avais regardé l'autre jour... "Il en faut peu pour être heureux", que l'ours chantait. Totalement d'accord avec lui. Il fallait profiter de la vie. Et profiter des jolies choses qu'elle nous offrait. Vivre chaque jour comme si c'était le dernier pour ne rien regretter. Bref. On s'égare là.

Je m'assis à une table, au hasard près du bar, saisissant une bouteille à la volée. Beh quoi ? On m'avait dit de me servir... Et ça, on n'allait sûrement pas devoir me le répéter deux fois. Je ne crachais jamais sur de la boisson gratuite. D'ailleurs, c'était gratuit pas vrai ? Je haussais les épaules en avalant une gorgée au goulot. De toutes façons, mon porte-monnaie sur pattes était là. Alors gratuit ou pas, une bouteille de plus ou de moins, ça ne changeait pas grand chose. Le barman quitta l'endroit, de même que les deux gardes du corps de mon cher cousin.

La jolie demoiselle revint avec la tasse de café de Zack. Sérieusement ? Du café ? Du café dans un bar. Il voulait pas une tisane non plus ? Tss. Il était vraiment pas fun quand il s'y mettait. « C'est un chouette endroit ! » M’exclamais-je de façon pas du tout intelligente comme pour briser le silence. Ils allaient probablement mettre ça sur le compte de la boisson. Ou pas. « Tu bosses ici ? » Beh ouais qu'elle bosse ici, triple andouille, sinon comment elle aurait eu les clés ? D'ailleurs c'était peut-être la boss. En fait c'était plus pour animer la conversation que pour obtenir des renseignements. Avec Zack dans les parages, c'était genre, juste pas possible de draguer en paix quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 14/06/2013
Dossiers : 31
Crédits : If this is love then love is easy !
Célébrité : Ryan Gosling

Métier/études : Fabricant d'armes.


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Lun 17 Juin - 9:30

Un café dans un bar, pire réclamation n'existe pas. Bon dieu comment aurais-je pus me livrer à de telles maladresses. Voyons Zack reprends toi ! La jeune femme me serra la main en retour étrange, elle était chaude, très chaude, trop chaude pour être "mortelle" elle aurait brûlé un simple humain je n'y pris point garde longtemps je laissai mon corps à la température des morts la plupart du temps.
Fascinant ! Je commence peu à peu à rencontrer des créatures surnaturelles. Ange ? Non. Sirène ? Je ne pense point. Vampire ? Ils sont aussi froids que moi. Elle était donc un démon. Qu'est ce que le diable ne choisirait pas pour incarner son emprise dans le monde des mortels.

Finalement, elle réussit à me dénicher un café dans se bar et proposa à Maeve de continuer sa soirée "Prenez la table que vous voulez, Maeve une envie particulière ? Bien, prend !". Quelle inconsciente Maeve est un trou, un puits, un fossé, une falaise, un trou noir quand il s'agit d'avaler de l'alcool. Digne fille de son père. Par contre elle est aussi très douée pour se mettre dans des situations merveilleuse. Dès qu'il y avait de l'alcool elle devenait euphorique, voire complètement gogole.

Mes gros-bras sortirent avec leur répugnant barman. Logan n'était pas d'accord, ni Rick d'ailleurs mais je leurs fis comprendre que je n'avais pas besoin d'eux s'il y avait danger. Logan me suggéra de rester prudent avec la jeune inconnue puis ils partirent rejoindre Edouard mon chauffeur en attendant que je finisse mon entretien. Maeve avait l'air satisfaite de les voir partir aussi je savais qu'elle aurait appréciéque je les rejoigne, mais je n'allais pas lui laisser cette satisfaction. J'allais l'ennuyer un peu avant de rentrer, ça lui apprendra à m'appeler à 4h du matin pour de telles idioties.

A peine étions nous assis qu'elle commença à poser des questions totalement ridicules. "Tu bosses ici ?" M'enfin Maeve dans toute sa splendeur, l'envie de lui dire de se taire me démangeait mais je fis comme si je n'avais rien entendu. Quand la charmante demoiselle m'apporta mon café Maeve me regarda avec des yeux de merlan fris. Oui aussi longtemps qu'elle vivra, tout fluide qui n'est pas alcoolisé ne sera pas propre à la consommation. Lorsque mon café arriva je remerciai la jeune fille qui m'avait l'air perplexe, peut-être la gênais-je. Je n'avais pas l'habitude de fréquenter les centres d'intérêts de ma cousine. "Merci à vous charmante demoiselle. Pardonnez mon indiscrétion, mais permettez moi de vous demander votre nom." lui dis-je avec un léger sourire à nouveau.

Maeve, elle, continuait de boire dans la bouteille d'alcool pur comme un bébé dans son biberon. D'ailleurs j'étais surpris que notre charmante compagnie ne remarque pas son alcoolisme prononcé. Un mignon petit démon qui dansait dans une boîte de nuit, peu banale comme situation ai-je pensé. M'enfin, c'était comme ça. Je mourrais d'envie de savoir s'il y avait d'autres démons ici puis commençai à m'intéresser à la jeune fille plus sérieusement. Le début de la matinée promettait d'être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 09/06/2013
Dossiers : 51
Crédits : Me & Tumblr
Célébrité : Janel Parrish

Localisation : Juste derrière toi, honey !
Métier/études : Gogo danseuse


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Lun 17 Juin - 16:48

Je m'étais installée face à deux. Maeve avait pris une bouteille dans le bar, s'étant servie sans gêne. Qu'elle ne se gêne pas, je lui avais autorisé de toute manière. Les personnes cools, détendus comme elle, étaient bien plus fun. On pouvait s'amuser et se détendre à la perfection.Son aspect d'alcoolique inoffensive me plaisait. Seulement, si on pensait bien, ils avaient dit être cousins, Zack étant demi-dieu, pratiquement sur, alors Maeve en était une aussi.La logique veut que la soirée allait être prometteuse. Elle complimentait le bar, bien ouais, c'était chouette ici mais voilà quoi. Ca ne m'appartenait pas.Elle essayait sûrement d'installer une conversation. Ce n'était pas les meilleurs débuts que j'avais vu.

Elle me demandait si je bossais ici. Euh..la réponse coulait de source.Stupidité ou Intéressée ? Franchement, aucune idée. Elle était peut-être un peu les deux. Je posais mes bras sur la table, avançant ma tête vers la sienne plongeant mon regard dans ses yeux marrons. Je relevais doucement un sourcil lui disant :

- Oui, sur la scène qui se trouve derrière toi. Pourquoi cette question, l'envie de bosser avec moi ou une envie d'essayer sur scène...?

Ah, la jolie miss.Si ma proposition te tente, n'hésite pas, la présence de ton cousin ne devrait pas te gêner, sur ce point. Si, je vous ai amené ici, c'est que j'ai envie de m'amuser et pas rester à discuter de tout et de rien comme des personnes normales.Je ne suis pas normale ! Je lui fis un sourire en coin et me redressai jetant un coup d'oeil vers Zack, rajoutant :

- Au faite, on peut se tutoyer. C'est strict le vouvoiement. Et, je suis Johanna.

C'est vrai, quoi ! J'avais l'impression d'assister à une conversation avec des vieux. Vous voyez l'horreur, quoi. Les vouvoiements, je les réservais pour presque personne.Je n'aimais pas ça.Je ne donnais pas mon nom de famille, inutile.Mon prénom suffisait amplement. Je prenais le verre que je m'étais ramenée  remplissant celui-ci, je commençais à boire tranquillement.

D'ailleurs, je m'étais peut-être trompée sur son compte. Il se mettait à me sourire, il se décoinçait peut-être un peu, ce n'était tout de même pas suffisant. Son "charmant demoiselle" était adorable et très mignon.Il semble plutôt du genre romantique. So cute ! Possibilité qu'il soit un véritable gentleman, l'opposé de moi. Dans tous les cas, ça changeait de genre par rapport à ce que je côtoyais habituellement. Il était différent. Je lui rendais son sourire un peu plus charmeur que celui qu'il m'avait donné.

Ce soir, j'étais d'humeur dragueuse. J'avais envie de jouer et face à moi, j'avais bien de quoi me divertir.Il me fallait sortir les griffes et arrêter de passer pour une fifille toute gentille, répugnant. Je n'étais pas un ange ! Je n'étais pas aussi angélique qu'eux, loin de là ! Je retirais la veste que je portais, me mettant plus à l'aise, la déposant sur mon assise.

_________________
Are you scared ? I guess that yes and i like it ! 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 13/06/2013
Dossiers : 24
Crédits : Shiya
Célébrité : Astrid Bergès-Frisbey

Métier/études : DJ


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Mar 18 Juin - 4:16

Je pris une autre gorgée du liquide qui trônait dans ma bouteille. L'alcool pulsait dans mon corps. J'étais d'humeur à m'enfiler encore l'équivalent de quelques verres. Les choses commençaient à prendre une tournure de plus en plus intéressante. Je ne pus m'empêcher de sourire à ce soudain rapprochement. Je n'étais absolument pas contre une petite démonstration de son talent à la barre. Mais là encore, la présence de Zack me dérangeait. Je partageais TOUT avec TOUT le monde... Sauf les moments privilégiés : c'était là que je traçais ma limite. Enfin bon, ce n'était qu'une danse. Je n'allais pas en faire un drame non plus. Peace, love & alcohol ! « Oh qui sait... Peut-être que si tu me fais une petite démonstration, je t'en ferai une à mon tour... » Dis-je d'une voix quasi-innocente avant de retourner à ma boisson tandis qu'elle se reculait.

Johanna donc. Je l'aimais déjà. Elle venait de casser Zack et ses bonnes manières en deux temps trois mouvements. « T'as entendu la demoiselle Zack, enlève ce balai de ton cul et lâche toi un peu. » Je tapotais son épaule pour marquer ma phrase et affichais un énorme sourire. J'étais d'humeur aujourd'hui. A tous les coups il allait m'envoyer chier. Mais c'était drôle. Enfin c'était "drôle", tant qu'il n'essayait pas de me cramer la face. D'ailleurs, avant qu'il ne puisse réplique quoi que ce soit, je repris la parole pour ne pas me faire lyncher sur place. « Je déconne rho. La vie est belle. Souris cousin ! » Moi et mes répliques à la con, décidément. En général, à défaut d'être prise au sérieux, j'amusais bien la galerie. « Tiens, prends donc un verre. » J'attrapais un des récipients qui trainaient derrière moi et lui versais de l'alcool.

J'en avais presque mis à côté à la vue de Johanna qui enlevait sa veste. Heureusement, j'étais discrète pour ce genre de choses. Disons que baver (au sens propre du terme) devant la plastique de mes "proies" ou rester les yeux rivés dans leur décolleté n'était pas exactement la meilleure façon de me rapprocher d'elles. Ouais, je préférais passer pour la bonne copine que pour la perverse de service. D'ailleurs, c'était seulement moi ou il commençait à faire chaud ? Je haussais imperceptiblement les épaules. Sûrement l'effet de l'alcool qui continuait d'accroître. En parlant de l'effet de l'acool, j'avais de plus en plus de mal à garder une concentration absolue. Je risquais de casser quelque chose sous peu. Et quand je disais "quelque chose", ce n'était pas de l'ordre d'un verre. Plutôt d'une table. Non, sois sage Maeve. Continue de te contrôler.

Tranquillement assise, mes pieds nus sur la table et mes jambes croisées, j’agitais mes doigts de la main gauche. On pouvait prendre ça pour un tic. Et c'en était un. Sauf que c'en était un très particulier. Un de ceux que j'utilisais quand je changeais un quelconque liquide en vin. Le café de Zack ici, en l'occurrence. Il n'allait probablement s'en rendre compte qu'après en avoir pris une gorgée, puisque la couleur restait relativement inchangée et que la pièce était plongée dans une mi-obscurité. J'étais forte pour ces petites blagues. Et puis, il ne pouvait pas me faire de scène en "public", alors j'en profitais. Une vraie gamine...


Dernière édition par Maeve O'Connor le Mar 18 Juin - 8:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 14/06/2013
Dossiers : 31
Crédits : If this is love then love is easy !
Célébrité : Ryan Gosling

Métier/études : Fabricant d'armes.


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Mar 18 Juin - 5:37

Mes manières dérangeaient réellement la jeune demoiselle en face de nous "Au faite, on peut se tutoyer. C'est strict le vouvoiement. Et, je suis Johanna". Serais-je capable de faire l'impasse sur mes manières. Laissons cette demoiselle nous le faire découvrir. Elle avait décidé de se mettre à l'aise apparemment laissant paraître ses atouts.

Maeve continuait de siroter de l'alcool. Ses gamineries incessante me rappelaient l'époque de l'enfermement où elle s'amusait à nous faire de stupides farces. "T'as entendu la demoiselle Zack, enlève ce balai de ton cul et lâche toi un peu". "Je déconne rho ! La vie est belle. Souris cousin !" quelle petite peste avais-je pensé. Je ne fis rien à part esquisser un sourire niais marquant mon humeur agacé pour continuer de la titiller. En plus de me pousser à bout, elle me proposa un verre d'alcool 40 degrés à l'aube. Parce qu'elle croyait que j'étais d'humeur à me saouler avec ses âneries. Elle commençait vraiment à atteindre son seuil. Par seuil j'entends la frontière qui sépare son brin d'humanité à ses pouvoirs divins. Mais elle commença à se calmer elle même.

Aussi commençais-je à m'énerver, inconsciemment mes yeux tournèrent du bleu ciel au orange et ma tasse de café commençait à s'évaporer rapidement. Mon corps commençait à dégager une chaleur extérieure trop importante, les liquides commençaient à s'évaporer. Je voyais les goûtes de sueur commencer à se former sur l'épiderme de Maeve. J'essayai de me réguler mais en vain. Peu de temps après je sentais ma chemise intérieure commencer à se décomposer dans mon dos. Mes yeux tournèrent au rouge braise, ce n'était vraiment pas bon. J'essayai par tout les moyens de cacher mes yeux à la jeune demoiselle. Jamais mes pouvoirs ne m'avaient submergés ainsi. Était-ce là l'objet de mon impatience et ma colère contre Maeve ? Ou alors dut à la présence tentatrice de ce mignon petit démon. Peu m'importait c'était fascinant.

Dans un mouvement brusque j'enlevais ma veste par le dessus de ma tête et regardais Maeve droit dans les yeux pour lui faire comprendre que ses enfantillages m'agaçaient; la couleur de mes yeux reflétait mes variations d'humeur. En me dévêtant de ma veste je pris le soin de récupérer mes lunettes de vue et de me les mettre sur le nez. Ainsi la demoiselle continuerait de voir mes yeux bleus clairs alors qu'ils sont actuellement rouge braise, la technologie n'était-elle pas fascinante elle aussi ? Ignorant le dégagement de chaleur inhumain, j'avais envie d'en apprendre plus sur les démons.

Plus tôt Maeve avait demandé une démonstration, mais honnêtement elle empestait l'alcool dont l'odeur me répugnait. C'est pourquoi j'insistai pour que la demoiselle continue de s'entretenir avec nous tout en essayant d'user d'un langage beaucoup plus détendu et moins soutenu. "Johanna, si je puis me permettre, est-ce-que tu pourrais donner suite à la demande de ma chère et tendre cousine que voici. J'aimerai également que tu me montre ton talent" lui demandais-je gentilement avec cette fois-ci un sourire plus ravageur. Quant à Maeve je savais qu'elle n'allait pas être insensible à mon sarcasme prononcé. La matinée allait être agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 09/06/2013
Dossiers : 51
Crédits : Me & Tumblr
Célébrité : Janel Parrish

Localisation : Juste derrière toi, honey !
Métier/études : Gogo danseuse


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Mar 18 Juin - 18:00

Ils se taquinaient l'un et l'autre.C'était juste à mourir de rire. Elle le cherchait assez méchamment au final et je ne pus m'empêcher de masquer un léger rire. La famille qui ne s'entendait pas, c'était cliché mais tellement drôle. Ils ne manqueraient plus qu'ils viennent à se battre pour moi ! Ahah ! Ca serait bien trop d'attention mais pas déplaisante. N'empêche, j'avais pas l'air d'avoir eu tort en pensant qu'il était coincé. Il avait l'air de faire d'énorme effort alors on va pas l'enfoncer davantage. J'étais pas là pour ça, Maeve le faisait bien mieux à ma place.

Cependant, les paroles de la miss, semblaient l'avoir blessées.Il voulait sûrement éviter de le montrer.Désolé mon chou mais à moi, tu peux presque rien me cacher.Je sens ta douce colère et ça me fait immédiatement sourire.Une once de chaleur vint faire grimper le thermostat de la pièce. Anormal tout ça. Je fronçais légèrement les sourcils. Si ça venait pas de moi, ça venait d'eux deux. Maeve avait posé ses pieds sur la table, décontractée mais Zack se tenait de façon bizarre. Que t'arrive-il ? Ta colère te submerge pour de simples paroles ? Charmant... Non, honnêtement, si il continuait on allait tous finir à poil.J'en demandais pas autant, si vite ! 

Il retira sa veste et je ne pus m'empêcher de le regarder faire.Je ne suis qu'un démon après tout. Tout bon démon qui se respecte, est obligatoirement attiré par ce genre de chose, moi y compris.Je ne fais pas acception à la règle.Euh...attendez là ! Il a des lunettes de vues, bizarre. Quand on ne voit rien, on les porte tout le temps sur nez et non, a des occasions particulières. Il cachait un truc, c'était forcé.

Revenons à la phrase de Maeve à mon égard, elle voulait que je lui fasse un show et il y a avait possibilité qu'elle en fasse un en retour. Si ce n'était pas de la séduction qu'est ce que c'était ! Ma pauvre chérie, tu as vu la distance entre la scène et la table ? Je serai bien trop loin de vous mais tu as demandé un show...

Zack voulait donc la même chose.Intéressant tout ça..Au fond, c'est peut-être un pervers dans l'âme ? Ah ah, non je ne pense pas juste une légère attirance pour ma personne.Dommage mon chou, j'adore ton sourire mais tes mots ne sont toujours pas là.Il y avait à remarquer la légère amélioration, tout de même.Et, on ne peut pas considérer ça comme "un talent", ça s'apprend et ça s'améliore. Presque tout le monde peut le faire mais il faut avoir un physique irréprochable, donc en réalité, une sélection de personnes est vraiment douée. Au final, il avait peut-être raison en poussant la réflexion.Bref, peu importe. Ils voulaient tous les deux un show, je leur en donnerai un. 

-J'accepte avec plaisir la proposition.

Ca aurait dommage de refuser une offre pareille.Je me levais , allais allumer la musique du club, la mettant pas trop forte.Je voulais éviter d'attirer l'attention des habitats voisins, ça serait mal de se demander pourquoi sont-ils encore ouverts.Je revenais et montais sur la table.Je balayais les  boissons avec mon pied , coté mur de la table. Je me sentais supérieure à eux pendant un instant, l'effet d'être debout sur cette table. Je commençais à me dandiner balançant mon bassin de gauche à droite. Je mettais mes mains sur mon corps, les faisant glisser sur mon corps lentement. Je descendais et m'assis sur les genoux secouant la tête en mouvement circulaire. Je me rapprochais à quatre pattes de Maeve lui tirant sur son haut pour l'approcher de moi. J'étais assez proche de son visage mais surtout de ses lèvres.Je pouvais pousser pour toucher ses lèvres des miennes mais je la repoussais brusquement avant qu'il y ait plus de contacts.Il fallait faire durer le désir, qu'il devienne plus intense. Je m'approchais maintenant de Zack, lui ôtant ses lunettes.Mes cheveux caressaient sa joue et je lui  murmurais à l'oreille doucement :

-Pas la peine de te cacher...

Je lui fis un beau sourire gardant ses lunettes dans la main.Je les rangeais dans une poche placée sur mon postérieur. Je me mettais dos à eux.Je claquais mes fesses de mes mains et les laissais dessus.Je remuais mon derrière et remontais sensuellement mes mains sur mes hanches. Je n'avais pas de barre mais ce n'était pas grave. On pouvait faire plein d'autres mouvements sans. J'aurais pu les embrasser, pas l'envie qui manquait mais je gardais ça pour plus tard d'abord chauffer le terrain avant de précipiter les choses.

_________________
Are you scared ? I guess that yes and i like it ! 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 13/06/2013
Dossiers : 24
Crédits : Shiya
Célébrité : Astrid Bergès-Frisbey

Métier/études : DJ


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Mar 18 Juin - 22:04

Quel rabat-joie ce Zack. Il commençait inconsciemment à s'énerver. C'était juste une petite blague de rien du tout. Je levais les yeux au ciels. D'ailleurs, les siens commençaient à prendre une jolie teinte rouge. Puis finalement, il sortit sa paire de lunettes magique. Je me demandais pourquoi il s'évertuait à les cacher. De toutes façons, il était déjà grillé sur le plan surnaturel avec son tour de passe-passe sur sa veste. Et visiblement, ça n'avait pas fait fuir notre interlocutrice. Personnellement, je passais toujours incognito. Et je m'en félicitais. Depuis ma sortie de ces cent ans de cure, j'essayais d'être sage comme une image. Le plus possible du moins. Mais là, franchement, ce coup de "j'évapore ton alcool", c'était vraiment pas cool. Un truc à me faire démolir une table.

Heureusement, nous avions une charmante créature pour détendre l'atmosphère. Parce que sinon, je lui aurais bien envoyé le bar entier dans la gueule, à ce volcan ambulant. D'ailleurs, ça m'étonnait beaucoup qu'il demande une danse lui aussi. Ce n'était pas son genre de faire ça dans un endroit aussi... "Sordide", je cite. Il aimait les trucs pompeux, plein de chichis et qu'on désignait communément comme étant "romantiques". Enfin, c'était l'image qu'il laissait transparaitre. L'image du riche gentleman plein d'éducation et de bonnes manières. Tout mon contraire quand on y repensait.

« J'accepte avec plaisir la proposition. » Cool ! Enfin un peu d'action ! Elle alluma une légère musique d'ambiance et commença à se trémousser sur la table juste devant nous. Un peu d'improvisation, puisque la scène se trouvait trop loin derrière. Ma foi, ce n'était pas plus mal. Cette proximité me plaisait. Lorsqu'elle s'approcha de moi en tirant sur mon haut, j'avais faillit écraser la bouteille qui était dans ma main droite. Faillit seulement. Il me restait encore un peu de self-contrôle. Lorsqu'elle se retira, la frustration commença à monter. Mais rien ne paraissait. Seul un sourire "cool" made in Maeve ornait mon visage. Eh oui. Tout vient à point à qui sait attendre. Elle retira ensuite les lunettes de Zack. Bien. Au moins, ça montrait qu'elle n'avait pas peur de lui. De nous ? Beh oui, j'étais sa cousine. Il ne fallait pas être Einstein pour deviner que j'étais une demi-déesse aussi. La chaleur montait cruellement dans la pièce. Et pas qu'à cause de Zack et de ses pouvoirs à la con.

Mais ce qui devait arriver arriva. Alors qu'elle continuait de manière toujours plus aguichante, ma main se serra trop fort sur la bouteille et l'objet péta directement. Je ne remarquais pas de suite les débris de verre qui siégeaient dans ma paume : mes yeux étaient totalement rivés sur la table. Seulement, lorsque ce fut le cas, au lieu de crier comme toute personne saine d'esprit, je me contentais de les enlever un à un et de les poser délicatement dans un des gobelets qui trainait à mes pieds. Ceci fait, je retournais tranquillement à ma contemplation. J'avais l'habitude de casser des bouteilles d'une simple pression quand mon esprit était trop occupé ailleurs. De toutes façons, si Zack ne l'effrayait pas, je ne le faisais pas non plus. J'étais l'une des plus inoffensives parmi mes cousins. Aucune raison de s'inquiéter. Wesh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 14/06/2013
Dossiers : 31
Crédits : If this is love then love is easy !
Célébrité : Ryan Gosling

Métier/études : Fabricant d'armes.


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Mer 19 Juin - 6:29

Johanna commença son "show" de gogo danseuse. Elle balaya les bouteilles et tout ce qui pouvait traîner sur la table pour disposer de la table. Son show sensuel commençait à complètement hypnotiser Maeve. Déjà bien arrosée, elle tenait sa bouteille puis ses passions l'envahirent lui faisant briser sa bouteille en éclat. Il y avait longtemps que je n'avais pas vu ce petit bout briser quelque chose à part mes voitures. Après être allée voir Maeve, Johanna revint vers moi pas juste pour me tenter mais pour m'enlever mes lunettes. Elle les mise dans sa poche arrière et me murmura doucement à l'oreille "Pas la peine de te cacher..." puis repartit sur la table en me faisant un sourire et continuant son show.

Être dans un endroit sombre comme celui-ci, me rappela mon séjour au Crazy Horse avec ma gogo danseuse préférée Noémie. Sauf qu'il manquait quelque chose. Une barre et une chaise. Maintenant qu'elle m'avait enlevé mes lunettes, elle voyait mes iris flamboyant oranges. Bien, si elle voulait vivre l'expérience à son maximum, elle allait être servie. D'un geste de la main je fis émerger une barre de fer des entrailles du sol et attirai une chaise métallique sur la table. Distrayons nous un peu avant de se replonger dans le tourbillon de la ville. "Et bien ma mignonne, tu as tout le matériel dont tu as besoin pour un vrai show. Surprends moi !"

Dans cet excès de zèle, mon corps commençait à se métamorphoser. Mes veines prépondérantes devenaient orange comme de la lave. Ma circulation sanguine devenait bien plus visible telle la lave dégoulinant d'un volcan. Voilà ce qu'était mon corps. Mais n'avait-elle pas dit qu'il ne fallait pas se cacher ? Laissons le moment nous porter !"Alors ma mignonne j'espère ne pas t'avoir refroidie. Puis j'espère que tu n'as pas peur de te brûler." lui dis-je en fronçant les sourcils tout en souriant. Non mais son show ne me plaisait pas assez. Les stupidités de Maeve et ce joli petit démon avait réveiller mon coté "désagréable" le fou furieux qui pendant la guerre prit de nombreuses vies par frénésie. En faits, cet partie de moi était mon opposé. Bipolaire ? Non. Schizophrène ? Non plus...Juste un peu instable. Voilà ce qu'était le deuxième Zack.

Je pris le soin de reprendre mes lunettes dans sa poche tout en faisant bien attention à lui caresser le dos tout doucement depuis le bas. J'ajoutai une pointe de chaleur sur le bout de ma broche de lunette pour qu'elle le remarque à travers son haut, ensuite je fis poser mes lunettes sur mon nez. Tout cela en restant assis à la fixer d'un regard fourbe et en me mordant la lèvre inférieure.

L'envie d'enfermer Maeve dans un caisson de titane me démangeait mais je ne le fis point. Ma petite cousine allait hurler à nous en exploser les tympans en jurant sur moi. Puis pourquoi me fatiguerais-je à l'enfermer dans des métaux précieux, mon père avait bien attaché Prométhée avec de simples chaînes. Non, Maeve ne méritait pas telle correction. Juste une petite engueulade rien de plus méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Arrivée en ville : 09/06/2013
Dossiers : 51
Crédits : Me & Tumblr
Célébrité : Janel Parrish

Localisation : Juste derrière toi, honey !
Métier/études : Gogo danseuse


MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   Mer 19 Juin - 8:02

Zack avait bien changé depuis le départ et je ne parlais pas de Maeve, non plus. Je dansais sagement et j'entendis le bruit d'une bouteille brisée. Je ne paniquais pas, non. Ça devait être naturel pour le comportement d'un des deux. Je tournais en apercevant que ce bruit venait de Maeve. Elle avait brisé sa bouteille dans sa main sous la pression. Elle retirait calmement les morceaux de verres comme si de rien n'était. Bof, j'avais vu pire. Elle ne semblait pas gêner à le faire. Ils devaient être bien trop absorbés par l attraction que faisait mon corps. 

J'avais retiré les lunettes sur le nez de Zack. Forcément, il avait bien quelque chose à cacher comme je le pensais au départ. Ses yeux n'étaient plus bleu, ils avaient virés de couleur. Intéressant, beau demi-dieu... 

Une barre vint à apparaître entre mes mains ainsi qu'une chaise. Qui était le pervers qui en voulait plus ? Bah...tient c'est Zac. Il passe du coincé relou au pervers intéressé. Ses paroles me firent sourire. Ah ouais ? Il voulait de la surprise. Il voulait que je lui montre ce que je savais faire. Tu as de la chance, j'aime me surpasser et plaire à mon public. 

J'attrapais donc la barre entre mes mains collant mon ventre dessus et me fis descendre en grand écart, avec finesse. Je me maintenais à la barre. 

Il espérait ne pas m'avoir refroidie ? Non sérieusement, on ne peut pas me refroidir comme ça puis son comportement changeant donnait l'effet inverse. J'étais bien plus excitée. Il reprit ses lunettes dans ma poche. Je sentis une caresse au niveau de mon dos. Mon corps se recouvrit immédiatement de frissons apparents. J'étais parfois sensible à cet endroit. Il était pour moi une zone hétérogène. Je saisis la barre pour remonter et j'exécutais des figures de bases qu'on apprenait dans le gogo-dancing montant un peu le niveau au fur et à mesure du rythme que j'avais pris. Je crois que ce soir, je voulais jouer, les chercher, les pousser à bout jusqu'au retranchement de l'impossible. Je retirais mon haut, outch, ça faisait mal une plastique comme ça face à soi. Je le balançais au visage de Maeve qui semblait pour ma part avoir été bien trop distraite par sa main. J'avais plus que mon short a viré et je finissais en sous-vêtements assurés. 

Je savais bien que je ne pouvais m'approcher de Zack. Crois moi Zack, je t'aurais bien rouler une galoche pour le fun mais je ne voulais pas finir brûler, non plus. Une idée me vint. J'attrapai sa veste qu'il avait retiré tout à l'heure et me l'enfila. Elle était un peu trop grande mais ça, c'était tout a fait logique. Sa veste avait une odeur agréable. Ça sentait le friqué à plein nez ah ah !! Je ne pouvais rien faire physiquement à Zack mais il me restait Maeve. Quelques minutes auparavant, elle s'était pris mon haut en pleine figure alors pourquoi pas en faire plus ? Je la fixai dans les yeux et attrapais son menton faisant monter son visage au mien. J'étais joueuse et je jouais à la perfection. Je lui caressais les lèvres des miennes, déposant un simple baiser en un bref instant puis la fis redescendre. Le contact était court mais suffisant. Ce n'était qu'un jeu, si elle en voulait plus, il fallait qu'elle vienne me chercher. Je ne me gênais pas pour lui faire remarquer en faisant un clin d'œil assez coquin. 

Je retournais à me bouger. Je saisis la chaise et m'assis dessus, les jambes écartés me caressant celles-ci doucement. Je balayais mes cheveux d'un mouvement de tête. Je passai ma langue sur mes lèvres. Je me caressais le ventre, les seins et le cou faisant grimper la chaleur d'un cran.  Nous allions finir dans un sauna si sa continuait ! Je leur dis d ailleurs remarquer : 



-Il fait de plus en plus chaud, ici...


Un sourire coquin sur les lèvres.Ma phrase pleine de sous-entendus laissait percevoir mon esprit perverti ! 

_________________
Are you scared ? I guess that yes and i like it ! 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: All night long. × Zack & Johanna   

Revenir en haut Aller en bas
 

All night long. × Zack & Johanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stand up all Night Long! [Dante & Lysandre]
» 05. [Chicago, IL] You shook me all night long [Ashlec]
» You shook me all night long (E.M.)
» All night long (PV)
» Thuesday Night SuperShow Special - 10 Avril 2012 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hollywood. :: The Asp Hole-